Accueil2019-02-13T15:00:26+00:00

Le Groupe Sica Atlantique est né de la volonté des quelques pionniers de la filière céréalière export à la fin des années 50. Près de 80 organismes stockeurs décident alors de s’unir pour créer le premier silo portuaire français d’exportation.

Louis Tercinier, Président de Sica Atlantique

Le Groupe Sica Atlantique a pour ambition de pérenniser sa position historique d’opérateur majeur en logistique portuaire des productions agricoles et agrofournitures régionales.

Vincent Poudevigne,
Directeur Général de Sica Atlantique

Nous agissons, dans l’objectif de faciliter la logistique agro-alimentaire et de nous adapter aux attentes de l’ensemble de la filière, en particulier les utilisateurs finaux.

Stéphane Bodescot,
Directeur Général Adjoint de Sica Atlantique

L’histoire
du groupe Sica Atlantique, jour après jour

Notre actualité

 

 

 

SICA ATLANTIQUE – Information à date sur les empreintes sonores des installations – #3

 

La Rochelle, le 21 mars 2019

Lors de la réunion de dialogue qui s’était tenue le 11 septembre dernier en présence de riverains, du Comité de quartier de Laleu, de l’association Respire, des représentants de la Mairie, du Port, et de l’Union Maritime, SICA Atlantique et RBL-REI installateur du « grainoduc » ont établi un diagnostic et présenté les préconisations faites pour atténuer les émissions sonores de l’outil.

Depuis, plusieurs types de rouleaux anti-bruit (cylindricité améliorée et revêtement caoutchouc intérieur pour atténuer les vibrations et l’effet de résonnance) ont été testés entre les 05/10/2018 et 28/01/2019 afin de retenir le type le plus efficace.

Bien que des améliorations notables aient été constatées lors des mesures faites lors des essais, sur au moins deux types de rouleaux par rapport à ceux actuellement en service, RBL-REI a estimé, sur la base des modélisations de propagation du bruit réalisées par Alfacoustic, que le changement de l’ensemble des rouleaux par des rouleaux de ces types ne constituerait pas à lui seul la solution complète à la réduction des émissions sonores.

RBL-REI a donc proposé d’associer aux rouleaux anti-bruit testés, la mise en place d’une isolation phonique « piège à son » à l’intérieur des capots existants et de rajouter des panneaux verticaux également capteurs de sons de chaque côté des convoyeurs.

Cette association qui a été testée entre le 05/02 et le 08/02/19, a permis une amélioration mais elle ne permet toujours pas de garantir la réduction des nuisances sonores à un niveau satisfaisant.

RBL-REI a alors pris contact avec le CETIM (Centre Technique des Industries Mécaniques) afin d’exposer la problématique et d’envisager une étude vibratoire de la structure.

Le bruit proviendrait de la résonnance des rouleaux en fonction de la fréquence d’excitation par le contact avec la bande.

RBL-REI a donc proposé des solutions complémentaires qui pour certaines ont déjà été testées ou qui le seront prochainement :

  • insertion de patins caoutchouc antivibratoires entre la structure porteuse des rouleaux et la structure constituée des poutrelles de soutènement afin d’absorber les vibrations avant propagation,
  • modification de la tension de la bande afin de modifier la fréquence d’excitation des rouleaux (contact entre la bande et les rouleaux),
  • mise en place de nouveaux rouleaux PEHD.

 

Les deux premières solutions ont été testées le 07/03/2019 et se sont révélées infructueuses.

Pour l’essai des nouveaux rouleaux PEHD, 5 nouveaux modèles de 3 fournisseurs différents vont être testés. Les critères pris en compte sont les suivants :

  • taille de roulement plus importante pour diminuer la vitesse de rotation des billes,
  • surface en contact avec la bande rainurée afin de réduire la surface de contact et faciliter le passage de l’air qui est entraîné par la bande.

2 premiers modèles seront mis en place et testés entre le 08/04 et le 10/04/19. Les 3 autres le seront d’ici la fin du mois d’avril.

Afin de garantir l’objectif initial, nous ne souhaitons pas nous contenter de demi-mesures et demi-résultats. Nous voulons que toutes les solutions soient étudiées par notre fournisseur.

Nous conservons l’objectif d’avoir validé les solutions retenues et enclenché leurs mises en oeuvre durant le printemps 2019.

__________________________________________________________________________________

Pour mémoire

SICA Atlantique a engagé depuis 6 ans un vaste chantier de modernisation et de mises aux normes de ses installations de manutentions, dont, depuis novembre 2017, le remplacement du « tube » métallique faisant la liaison entre les silos et le quai, abritant une bande transporteuse de 700m permettant d’alimenter en céréales les portiques de chargement des navires. Le chantier, opéré par un constructeur spécialisé, avait ainsi pour objectif de démanteler l’ancien tube et de le remplacer par une galerie aérienne avec deux tapis roulants afin notamment de permettre l’accès aux équipes de maintenance et de sécurité à mi-longueur.

SICA Atlantique a été interpellée mi-juin par des riverains du quartier de Laleu pour des nuisances sonores. A l’occasion des constats, des discussions et des premières mesures effectuées en juillet, aux conclusions cependant conformes aux exigences réglementaires, il s’avère que l’empreinte sonore du « grainoduc » a été modifiée. Même si sa conformité est confirmée, SICA Atlantique a souhaité dans le cadre de ses processus d’amélioration continue et d’engagement sociétal, apporter des améliorations à son installation. Ce plan et ses mesures ont été présentés le 11 septembre 2018 à l’ensemble des parties prenantes locales.

Il serait ainsi nécessaire soit de modifier l’installation pour ne plus générer de bruit, soit d’installer des équipements de captage et confinement du bruit. SICA Atlantique a d’ores et déjà approuvé l’investissement répondant ainsi aux attentes locales et ce malgré le surcoût notable que cela engendrerait sur l’installation.

La solution retenue devant être efficace et pérenne et afin de pouvoir retenir la meilleure d’entre elles, des tests en réel doivent être effectués. Ces tests sont conduits sur des tronçons du tapis roulant en fonctionnement et des mesures et modélisations faites.

Pour toute information complémentaire

SICA ATLANTIQUE – www.sica-atlantique

Belle année 2018 pour ATENA !

8 mars, 2019|

Forte de son record de 2017, Atena a déchargé 420 000 t d’engrais en 2018, soit un chiffre quasi égal à l’année précédente, pourtant déjà jugée exceptionnelle.

La synergie groupe est en progression constante, les déchargement de céréales et les rechargements engrais augmentent, les horaires de chargements suivent l’activité : désormais les vracs sont chargés non-stop chez Atena.

Plusieurs sujets pour 2019 : le renouvellement et le déploiement des bornes automatiques, la certification ISO 9001 prévue pour Décembre, l’ouverture d’un service qualité-maintenance propre et le recrutement d’une coordinatrice de production pour maîtriser l’augmentation de la partie production-ensachage sont autant de projets moteurs qui nous maintiennent […]

EVA – Certification GMP+ B3

28 janvier, 2019|

Le 19 décembre 2018, EVA a obtenu la Certification GMP+ B3, validant ainsi plusieurs années de travail de qualité dans les domaines de la manutention, du transit et du stockage de matières premières destinées à l’alimentation animale.

L’équipe HACCP constituée depuis 2009 et renforcée depuis douze mois voit ainsi ses nombreux efforts sur le terrain récompensés pour le bienfait d’EVA et de ses clients.

Cette reconnaissance, concomitante avec la mise en service des bâtiments Saint Marin et E1, 2 et 3, doit permettre à EVA de répondre aux attentes de ses clients en terme de traçabilité, de sécurité alimentaire et de qualité.

L’expertise de chacun,
la richesse de tout un groupe

Nos filiales