Terminaux céréaliers

Céréales & oléagineux,
entre terre & mer

Pôle Céréales

Pour tenir sa place, un terminal export doit être adossé à une région de production, s’intégrer dans la chaîne logistique, disposer d’installations efficaces et satisfaire les standards de qualité du marché européen et mondial des céréales.

Simon Aimar, Directeur de l’Activité Céréales

Au cœur de la façade atlantique, les terminaux Sica Atlantique de La Rochelle – Pallice et Tonnay – Charente sont le débouché naturel des terroirs du Centre Ouest Atlantique, reconnus pour la qualité de leurs productions de céréales et d’oléoprotéagineux. Dédié à toute la filière export, du champ au quai, l’outil industriel high-tech assure une gestion optimale des qualités dans le plus strict respect des cahiers des charges. La logistique d’approvisionnement par voies routière et ferroviaire garantit une optimisation des temps sur tout cycle réception/stockage/ chargement, pour tous les navires, du caboteur au gros porteur.

0
tonnes / an
0
navires chargés par an, de 2 000 à 120 000 tonnes
0
classes de marchandises : blé tendre, maïs, orge fourragère, orge de brasserie, blé dur, colza, pois…

Toute la filière export,
du champ au quai…

Nos métiers

+ RÉCEPTION DES PRODUITS, PLATE-FORME MULTIMODALE ROUTE + FER, ÉCHANTILLONNAGE SYSTÉMATIQUE, ANALYSE ET AGRÉAGE DE CHAQUE LIVRAISON

+ ENSILAGE AUTOMATISÉ, TRANSILAGE, CIRCUITS DIRECT DE BORD

+ STOCKAGE DIFFÉRENCIÉ SELON LA QUALITÉ, AVEC POSSIBILITÉ D’INDIVIDUALISATION PAR LIVREUR DANS DES CELLULES RÉSERVÉES

+ SUIVI INFORMATIQUE DES VALEURS QUALITATIVES MOYENNES DES LOTS

+ PILOTAGE DE LA CONSERVATION (SONDES THERMOMÉTRIQUES)

+ POSSIBILITÉ DE TRAITEMENT INSECTICIDE À L’ENTRÉE ET/OU À LA SORTIE DE LA MARCHANDISE

+ ASSEMBLAGE À L’EXPÉDITION POUR CONSTITUER DES LOTS HOMOGÈNES DANS LE RESPECT DES CAHIERS DES CHARGES

+ CHARGEMENT PAR PORTIQUES SUR LE QUAI CÉRÉALIER, APRÈS ANALYSES ET PESAGE EN LIGNE

+ TRAÇABILITÉ INTÉGRALE PAR CODE-BARRE ET GESTION INFORMATISÉE DE L’ENSEMBLE DES PROCESS

+ TRAITEMENT DES DONNÉES ET INFORMATION DES CLIENTS EN TEMPS RÉEL SUR L’EXTRANET PAR L’INTERMÉDIAIRE DE NOTRE LOGICIEL MÉTIER

+ SERVICE D’APPROCHE PAR VOIE FERRÉE « CLÉ EN MAINS »

Nos clients

COOPÉRATIVES AGRICOLES
NÉGOCIANTS
EXPORTATEURS FRANÇAIS & ÉTRANGERS

Expérience & technicité
du 2nd terminal français

Nos atouts

Premier terminal céréalier français construit « bord à quai », notre expérience et notre technicité nous permettent de répondre aux demandes les plus diverses, sur les volumes comme sur les traitements : individualisation de lots, classement, homogénéisation des lots par suivi informatique des critères qualitatifs.

Par la constitution de lots en sortie, nous valorisons la qualité des produits transités. La souplesse de nos installations garantit une gestion différenciée en multi-produits jusqu’aux quais céréaliers, dont les caractéristiques nautiques renforcent les atouts naturels de nos sites portuaires.

Par leurs débits et leurs fonctionnalités, les portiques de chargement de La Pallice et de Tonnay-Charente allient rapidité et flexibilité pour optimiser les durées d’escale.

Le potentiel des filiales spécialisées (consignation, logistique, manutention, affrètement) optimise la performance des terminaux & rentabilise le transport (ex. retour en charge avec de l’engrais après livraison de céréales)

 

Logo-BVQILogo-GTP-40x92CertiPhyto

Une double implantation

Équipements

LA ROCHELLE – PALLICE

INSTALLATIONS

+ 4 silos, 101 cellules
+ 300 000 tonnes de capacité
+ 6 fosses de réception route
(700 camions/jour)
+ 1 fosse de réception fer
(5 trains complets/jour)
+ 1 fosse mixte train/camion
+ 3 postes d’agréage
+ Manutention par bandes transporteuses

QUAI CÉRÉALIER

+ Navire jusqu’à 120 000 tonnes
+ Souille à -13,5 mètres
+ 600 mètres linéaires de quai
+ 3 postes à quai
+ 2 portiques de chargement à 1 000 et 1 500 tonnes/heure
Chargement 2 500 tonnes/heure en simultané
+ Circuit direct de bord
+ Accessibilité du quai venant de la rade du port 24/24h en moins d’une heure

TONNAY – CHARENTE

INSTALLATIONS

+ 1 silo de 20 000 tonnes
+ 3 fosses de réception route (100 camions/jour)

QUAI CÉRÉALIER

+ Port fluvial sur le fleuve « Charente »
+ Caboteurs jusqu’à 6 000 tonnes
+ Tirant d’eau de 6 mètres
+ 1 portique à 600 tonnes/heure
+ Circuit direct de bord